Un nouveau service pour soulager les urgences

Article Par Ramsay Santé, le

Les services des urgences sont très fréquemment sollicités et souvent de manière abusive.

Un nouveau service pour soulager les urgences

Les patients peuvent venir avec ou sans rendez-vous et bénéficier d’une consultation à caractère urgente mais non vitale.

Les services des urgences sont très fréquemment sollicités et souvent de manière abusive. Pour lutter contre cet état de fait encore plus flagrant en cette période si particulière de pandémie, certains établissements tentent d’alléger leurs équipes en orientant les patients vers de nouveaux services, qu’ils soient temporaires ou permanents.

SOS Soins Urgents

Depuis le 1er septembre à la Clinique Blomet (Paris, Île-de-France), les urgentistes épaulés par toute l’équipe de l’établissement ont créé un nouveau service : le SOS Soins urgents. Grâce à cet espace, les patients peuvent venir avec ou sans rendez-vous et bénéficier d’une consultation à caractère urgente mais non vitale. 

Prendre en charge les pathologies aiguës non sévères

Le service SOS Soins urgents a été créé suite à un constat de la part des équipes. « Nous avions des patients qui venaient pour des petites plaies, des soins urgents mais qui ne nécessitaient pas forcément la programmation d’une intervention ou d’une chirurgie, explique Audrey Gartiser, référente communication de la clinique Blomet. Dans ce nouveau service, ils sont accueillis par des urgentistes qui, dans un premier temps, vont évaluer le degré de gravité de leur pathologie et les redirigeront, si nécessaire, soit vers un chirurgien ou un service de la clinique, soit vers le service des urgences classiques. » 

Près de 15 patients sont pris en charge chaque jour au SOS Soins urgents. « En chirurgie et traumatologie, il s’agira d’interventions telles que des sutures, incisions d’abcès, entorses, fractures du membre supérieur ou inférieur, brûlures… et dans la partie consultation médicale, nous prendrons en charge toute pathologie aiguë non sévère mais qui nécessite des soins urgents », précise l'un des médecins urgentistes. Des créneaux de rendez-vous sont proposés du lundi au vendredi de 9h à 19h pour éviter de patienter et la consultation est sans dépassements d’honoraires. 

Des avantages multiples

En coordination directe avec les différents services de la clinique, le SOS Soins urgents ne se substituera pas au médecin généraliste mais interviendra en coordination avec lui. « Les urgentistes du service accueillent les patients et peuvent décider de les rediriger vers des généralistes le cas échéant. L’objectif est de prendre en charge de manière optimale les patients tout en évitant l’engorgement des services d’urgence. » 

Situé au cœur de la clinique, le service est facilement accessible pour les patients et va également limiter le temps d’attente et donc, d’inquiétude. « Le bureau de consultation est occupé chaque jour par un praticien médecin urgentiste secondé d'une infirmière, précise la référente. Nous avons également installé toute une signalétique afin de guider les patients au sein de la clinique. » Des actions de communication seront très prochainement effectuées afin de présenter le nouveau service au public et ainsi encourager une continuité des soins, même en temps de pandémie.

Article précédent

Affronter la solitude en fin d'année

En cette période de crise sanitaire qui perdure et en pleine période de fêtes traditionnelles de fin d'année, les inquiétudes de certains de se retrouver...

Article suivant

Portrait de Nicole Persidat, Infirmière

Portrait de Nicole Persidat, infirmière au service ambulatoire de la Clinique de Domont (Ézanville, Île-de-France).